PAULINE CATHERINOT, Sette poesie (traduzione dal francese di Viviane Ciampi)

Un grand merci à Viviane Ciampi qui a traduit plusieurs textes du recueil Papier Carbone (éditions Gros Textes). Vous pourrez les découvrir sur le site du poète italien Giorgio Miorio : Frequenze Poetiche Un extrait : »Liberarsi infine di quest’ombre potenti_Ginocchi piantati nella terraDeporre il bacio (accerchiarlo) « 

Le nom de code : Pin

Quelle est la différence entre Pauline et Catherine ? PAUL. Paul c’est la différence. Paul, Pauline, IN. Quatre LETTRES. La différence entre le prénom et le nom Ohhh. Catherine OHHHH Catherinot (le petit de la Catherine). C’est enfantin, le prénom c’est au commencement. Le nom c’est ta famille. Alors si tu peux m’appeler dès le…

Cédric Lerible… la trajectoire comme lien (3/3)

Pauline Catherinot : Pour toi, que représentent la poésie action et la poésie performance ? D’ailleurs, quels sont tes mots ? Acte poétique ? Cédric Lerible : La poésie est le message, la poésie est le média, partant de là, poésie plurielle. Elle est insaisissable, c’est tout l’intérêt, tout un chacun se l’approprie. Faut-il un public…

Cédric Lerible…. une nuit dans un poème (2/3)

Pauline Catherinot : Tu attaches une grande importance au chemin de fer : comment travailles-tu ce chemin ? (je ne parle pas de la SNCF bien sûr) Quels sont tes outils ? Cédric Lerible : Question intéressante pour la revue TESTE… Pauline Catherinot : Bon mince… intéressante pour Teste… alors… il va falloir trouver un…

Cédric Lerible…un poète à la quadrature du cercle (1/3)

J’avais prévu, j’avais écrit un préambule et puis il m’a semblé que ce n’était pas essentiel. Alors, voilà, je vous présente Cédric Lerible. On se connaît depuis longtemps. Je me souviens de sa grande silhouette. De l’auberge de jeunesse. De Sète bien sûr. Cette rencontre a ouvert l’horizon. Alors, j’espère que vous aurez l’envie d’en…

Patrick Sirot… souffle et corps (4/4)

Pauline Catherinot : Dernière partie de notre entretien. J’avais envie d’évoquer le collectif, les projets… Tu collabores, en effet, avec plusieurs revues dont Teste, l’Ampoule ou encore sinemensuel. Comment se sont passées ses diverses collaborations et est-ce que tu veux bien nous parler de ces différents travaux ? Patrick Sirot : Pour ce qui concerne L’Ampoule, et…

Patrick Sirot… cracheur ou mangeur d’encre ? (3/4)

Pauline Catherinot : Prolongement de ce qui a été dit. Le lien entre le texte et le trait : Est-ce qu’on écrit comme on dessine ? Est-ce que tu écris comme tu dessines ? J’ai l’impression que le trait vient plus facilement que le mot, qu’il y a une frénésie du crayon, quelque chose de presque automatique… Patrick…

Patrick Sirot… essayer dire (2/4)

Pauline Catherinot : Alors, poursuivons cet entretien avec la question du lieu. Existe-t-il un lieu de l’écriture ? Un lieu pour écrire avec sa géographie propre relié peut-être à l’habitude et aux rituels ? Patrick Sirot : Oui. Tôt le matin, 6 heures, 6 heures trente, un premier café accompagné d’une ou deux tartines pris dans la…

Patrick Sirot… ça pourrait commencer comme ça (1/4)

Pauline Catherinot : « On pourrait commencer comme ça, comme ça, on pourrait commencer comme ça, on pourrait commencer par-là » (source : où est-ce que ça coule ? ed. Gros Texte) alors voilà ça pourrait commencer comme ça et par là… alors on pourrait commencer …  Patrick Sirot, on pourrait commencer ou ne pas commencer. On pourrait prendre le…