FAIM ! Session du 20 juin

Retrouvez ici la session du 20 juin. Scène découverte avec Ben Coudert et Olivia HB Lui est poète et musicien, férue de minimalisme, de psychédélisme et de haïku et habite Paris. Elle est photographe plasticienne et cinéaste et réside en Normandie. Ben Coudert & Olivia HB ils se rencontrent à l’aube des années 2020 et…

Adieu les cons

Les yeux encore mouillés. Je rentre du cinéma. Comoedia. L’endroit m’avait manqué. La tête ailleurs. J’avais oublié à quel point la séance du matin te fait perdre la notion du temps ; à quel point la séance du matin te remplit, te comble, te bouscule, te foudroie. Petit bonheur pour suspendre ta marche, pour accrocher…

Bord de mer

Bord de mer. Chercher les claquettes. Les vacances. Ouvrir le sachet de crevettes. Respirer les crevettes une à une. L’iode. Parfum rêvé. Prendre un spray nasal sel marin. L’utiliser plusieurs fois. Boire la tasse. Se rouler dans les vagues de sa douche. Faire des roulis. Mettre un fond sonore. Imiter le cri de la mouette….

Soir 7

Faire des listes. Trouver les ouvertures dans l’enfermement. S’accrocher à l’humour. Faire des listes donc. Décortiquer. ET en fait, je n’ai pas envie d’écrire,pas envie de lire. Ce soir. Rêver. Avec panache.

Soir 3

Je ne sais pas quel jour on est. Cela est habituel. La tête est bien moins embuée que la veille. Je les ai retrouvés. Entendre les voix, les grésillements. Des élèves métalliques et heureux.C’était bien. Penser que tout est une question de jus de carottes. En mettre partout. Faire fuir la peau pâle, plissée, vieillie….

Soir 2

Lundi 16 mars – Deuxième soir – A Lyon – Quelque part – Journal des Confins (avec Guillonne) – Tête écrasée par les mails. Y être depuis 6H30. Le matin. ET le matin, ce matin, il y avait, il y a eu l’énergie, la maîtrise, le dire radical et posé. La journée va avancer avec…

Soir

Un soir après la fermeture des écoles. Un week-end à travailler, à construire, à chercher.Un peu la routine. Mais le trait accentué. Il faut trouver. Vite. Répondre. Vite. Se former. Vite. Ecrire; répondre, parler, voter, se laver les mains. Croquer dans de la spiruline. Ecouter les infos et craindre le confinement. La vie s’est déjà…

PAULINE CATHERINOT, Sette poesie (traduzione dal francese di Viviane Ciampi)

Un grand merci à Viviane Ciampi qui a traduit plusieurs textes du recueil Papier Carbone (éditions Gros Textes). Vous pourrez les découvrir sur le site du poète italien Giorgio Miorio : Frequenze Poetiche Un extrait : »Liberarsi infine di quest’ombre potenti_Ginocchi piantati nella terraDeporre il bacio (accerchiarlo) « 

Cédric Lerible… la trajectoire comme lien (3/3)

Pauline Catherinot : Pour toi, que représentent la poésie action et la poésie performance ? D’ailleurs, quels sont tes mots ? Acte poétique ? Cédric Lerible : La poésie est le message, la poésie est le média, partant de là, poésie plurielle. Elle est insaisissable, c’est tout l’intérêt, tout un chacun se l’approprie. Faut-il un public…

Cédric Lerible…. une nuit dans un poème (2/3)

Pauline Catherinot : Tu attaches une grande importance au chemin de fer : comment travailles-tu ce chemin ? (je ne parle pas de la SNCF bien sûr) Quels sont tes outils ? Cédric Lerible : Question intéressante pour la revue TESTE… Pauline Catherinot : Bon mince… intéressante pour Teste… alors… il va falloir trouver un…