Merde in Lyon


Merde in Lyon… cacapoum cacapoum… Merde. Merde in Lyon. C’était un petit jardin qui sentait bon… le bassin parisien et au milieu… un fauteuil, Jacques Dutronc, des bikers et du rock… Une présence féminine et rouge…  Wouahh… Une surpise… Wouahhh… Exit le cigare et le verre… Exit… Dans les dédales, se plonger dans ce concert… Coup de sifflets… Rythmes calculés… Rythmes articulés… Patience… Alors ce concert… Alors??? Crack boum… Crack./Crack boum… Hier soir. Fais pas ci/ Là / Fais pas ça. Dutronc. Père. Jacques Dutronc.. Là. Hier soir. Prénom-musique. J’attendais depuis longtemps. Enfin. L’occasion. Dans les oreilles, j’avais le souvenir du disque enregistré au Casino de Paris et qui nous avait accompagné sur les routes. Alors, les questions étaient nombreuses. Hier soir. Donc. Se discipliner un peu. Raconter. Dans l’ordre (ou presque).

Comme toujours: se précipiter. Un peu en vrac. Un peu perdue. Une première à la Halle Tony Garnier. Une première. Oui. Habituellement, je préfère les petites salles. Entendre. Voir. S’immerger. Descendre du bus et se diriger vers l’entrée, suivre la file… Attendre… ship, ship.. Patience. Montrer pattes blanches et vider son sac. Se diriger vers la salle. Tickets. Lire. Les inscriptions. G17… jusque là pas de problème… Gradin latéral… Où… Parcourir. Jeu de pistes… Où… Pas du tout… Arriver. Je viens de comprendre… gradin latéral… latéral… le concert se fera sur le côté… loin de la scène… loin… et pourtant une première catégorie… Placé, le regard se déporte et se porte sur le ballet des hôtesses et sur la stratégie interne… T-shirt rouge/ Boisson et Nourriture… T-shirt noir/ Briquet – CD et autres objets… La mécanique est lancée… La salle se remplie… Du bruit, des murmures, des discussions… des têtes blanches.. .sur le gradin L.A.T.E.R.A.L… Je me pique de le savoir… Latéral… sous mes pieds… latéral… sur le cou.. latéral…ouille… Il est 20h… Lyon s’éveille… 20h et dans la salle, encore, des gens… ça fourmille!!! Les bières sont dans les allées. Les sandwichs à portée de main… Le regard s’éloigne et se précipite sur la scène… loin… G17 (gradin latéral)… Une ligne lumineuse parcourt la scène. Un fauteuil en cuir au centre… des guitares… une batterie… un clavier (peut-être)… Quelques techniciens font les derniers réglages… Les lumières s’éteignent… 20h20 (je crois)

Les musiciens:  lancent les premières notes… Erdal Kizilcay, Jannick Top, Bernard Arcadio… le vent rock se propage… le fauteuil s’échappe…Seul… et vide… Les lumières s’éteignent… se rallument… Dutronc assis dans le fauteuil… se lève, marche… le micro est là… les premiers mots… la voix est juste… le timbre intact… Lunettes noires… Veste en cuir… Pas de cigare… « Et moi et moi et moi »… Un peu difficile de rentrer dans ce concert, même si l’énergie est là… la concentration est troublée par les retardataires (nombreux) et par les lampes torches qui se dispersent dans la salle… Voila pourquoi, je préfère les petites salles… Une qualité d’écoute… Un lien avec l’artiste… Retour sur scène… Il joue avec ses mains, appuie le rythme, projette le son… lui… là… entre ses musiciens… A – Ah – Ahhhhhh – Cacapoum, cacapoum… Merde in Lyon (gradin latéral… bam bam bam… la bave au trottoir… lavabo… Hé Jacques, ça bouge… merde, merde in Lyon…. A – Ahh – Ahhhhhhhhh). Manque que le cigare. Entre les chansons, de l’humour, des pointes acidulées, des anecdotes, des imitations (Mitterand, Gainsbourg)… alors?… et bien, je suis un peu déçue…peu d’impros… tout est écrit… tout… ou presque… Une prestation, propre, un peu trop à mon goût… La set list ne bouge pas… Il me manque donc un petit quelque chose même s’il faut reconnaître la qualité ,qui ce soir, est au pluriel. Les chansons se suivent… l’énergie se diffuse dans le public…

Merde in Lyon

La setlist:

  1. Et moi et moi et moi
  2. On nous cache tout, on nous dit rien
  3. Comment elles dorment
  4. Qui se soucie de nous
  5. La Fille du Père Noël
  6. L’Opportuniste
  7. Gentleman cambrioleur
  8. L’Hymne à l’amour
  9. Le plus difficile
  10. Sur une nappe de restaurant
  11. Tous les goûts sont dans ma nature
  12. J’aime les filles
  13. Les Playboys
  14. Fais pas ci, fais pas ça
  15. Madame l’Existence
  16. Les cactus
  17. Le Petit Jardin
  18. Il est 5h, Paris s’éveille
  19. La Compapade
  20. Merde in France
  21. Et moi et moi et moi
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s