Un Mage en été (1)


Laurent Poitrenaux: Mage d’un été

 

Un Mage en étéLieu: Opéra Théâtre

Quand: 23 Juillet à 18 heures

En un mot: Hypnotique

Impression

Texte: Olivier Cadiot

Mise en scène: Ludovic Lagarde

Distribution: Laurent Poitrenaux

Une vie de mage, dont la boule de cristal se transforme en un outil de visions et de sensations à l’efficacité immédiate : ce qu’il voit, il le vit. L’eau s’écoule sur son corps, la nature l’environne, le savoir est à portée de main ; il saisit le monde, le visualise, le comprend. Ce qu’il en ressort est précieux : une forme de survie minimale par évocations libres, un trip proustien de madeleine concassée, une infusion lyophilisée d’hyperlucidité. Un spectacle qui se construit sur des flashes de vie quotidienne, sur des contes de faits vrais.

Deux fois. Deux représentations. Pour une même pièce. Le 23. Le 24. Deux articles. La folie jusqu’au bout. Il n’y a rien à la page du 23. Ce jour là. Pas le temps d’écrire. Pourtant des images, des mots, des envols.

Ce matin là, j’étais au musée Calvet. Lecture de Laurent Poitrenaux. Bernard Heidsieck. Un bijou. A coller à la peau et aux yeux. Une journée Poitrenaux. Une semaine Cadiot. Le bonheur c’est parfois peu de choses. Se diriger vers le théâtre. Chercher sa place. Premier balcon. Parfait. Juste à côté d’une dame. Le matin. Nous avions échangé. La poésie sonore… Pas facile d’en parler surtout en mâchant un carambar. C’est drôle. Une discussion passionnante au premier balcon de l’opéra théâtre/ Quelque chose de magique / ça flotte dans l’air.

La suite demain… patience… ce soir… pas la tête… pas les mots… ça sonne mal

Reprendre / De la crème Mont-Blanc (parfum chocolat) – Fond musical – retrouver l’inspiration, l’endroit: Opéra Théâtre – je vois… / Lumières s’éteignent / Le silence dans la salle/ Léger courant d’air/ Laurent Poitrenaux entre/ Blanc/ Démarche précise – ça envoûte/ Hypnotique/ Effet visuel. Comme une apparition. Comme une vision. Au centre. S’arrête. Texte sort, s’expulse. Lentement. ça rentre dans le comédien… et ça s’allonge, ça disparaît, ça se prononce, ça se désagrège. Intense. Une performance. Le mage. Le mage d’un été. Laurent Poitrenaux est ce mage. Incarnation juste. Le texte d’Olivier Cadiot est souligné. Relief. ça touche. ça bouleverse. ça se confond. ça se perd. ça rit.

Ordinateur qui plante et texte qui s’en va. M….

Un Mage en étéCorps. Travail sur le corps. Sur la voix. Une prouesse. Les mains qui se dessinent, s’allongent, disparaissent sur le blanc, sur le mur… Magie. Sous le charme. C’est trop tard. Il est trop tard pour lutter, pour tenter la fuite. Sous le charme. Définitif. Plonger dans la rivière. Voir. Visions passagères. D’une femme. Des couleurs. Une boucle. Il y a cette poésie singulière propre à Olivier Cadiot et que l’on aime, que l’on aime. Parfois, l’esprit divague, se perd… parce qu’il y a cette fatigue du spectateur qui dort peu. Mais il y a tant à voir, tant à écrire. Comment dormir? Alors. Pardon. Mais ce soir parfois je m’évade. Consciente pourtant de voir l’exception, de voir la poésie, de voir l’invisible. C’est magique. Il faudra y retourner. La mise en scène est précise. Imagination. Le son. L’image. Une mise en scène intelligente. Véritable coup de coeur du festival. Mon coup de coeur. Texte sur le fil entre le rire, la magie, la fantaisie, les larmes. Apparition puis disparition. Redites. Je sais. Redites. Il faudrait dire tellement plus. J’ai perdu la notion du temps. Happée par la scène, par la rivière. Sortir. Ailleurs. Ne plus toucher terre. Autre monde. Autre vie. Autre réalité. Merveilleux.

Après j’ai parlé, parlé de ce spectacle. Tellement. Réussir à convaincre les autres d’y aller. 1. 2. 3. 4. peut-être 6. Le lendemain. Dans le cloître. Penser. Réfléchir. Et puis la raison. Et puis 15 heures. Une lecture. Poitrenaux. Lagarde. Et puis plus de raison. Alors y retourner. Parce que lutter c’est inutile.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s