2. Envoûtant


Opéra Théâtre (en Avignon) – 24 Juillet 2010 – Placement libre

Deuxième balcon – au centre

Monologue. Laurent Poitrenaux. Seul. En scène. Monologue. Laurent Poitrenaux. Seul. Ou presque. Une rivière verte et fluorescente. L’heure de se jeter à l’eau. Plonger dans les profondeurs. Ecailles. Magie des mots. Magie du corps. Magie de la voix. Monologue. Laurent Poitrenaux. Seul. En scène. Ou presque. Apparition. Fouiller dans les rêves et dans la tête d’Olivier Cadiot. Les éléments du biographique distillés sur scène. J’ai des fissures dans les yeux.

Cut-up / Cut-up / Couper / Couper / Morceaux de spectacles / Echantillon vocal / Prélèvement de la pensée, de l’émotion / Cut-up / Tailler dans le vif / Tailler / Puiser / Plonger dans l’eau verte /

Pieds au-dessus du sol. Pieds au-dessus du sol. Perception altérée. Monologue. Laurent Poitrenaux. Seul. Ou presque. Salle comble. Habiter. Entre en scène. En blanc. Cheveux collés au crâne. Paupières se ferment. Bouche s’ouvre. Mage. D’un été. La langue de Cadiot. Le texte qui colle à la vie, à sa vie. Brother. Sister. Brother. Sister. Parfois ça perce la carcasse du spectateur. Emotion se libère dans les veines. Dans les profondeurs. S’enfoncer. Au coeur. Au fond d’une tête. D’un souvenir. La rivière est verte. D’un vert fluorescent.

Couper le fil / Brut / Un arbre / Un passé / Eliphas Lévi Zahed – inventeur de l’occultisme / Nan Goldin – Sharon in the river / Zak / Un passé / Un a-venir/ Wagner / Nietzsche / Zak / Un mage / Une rivière / Cadiot – Lagarde – Poitrenaux / Opéra Théâtre / Brut / Cut / Oc/cult/isme / Frank Sinatra is dead / Sur la plage abandonnée /

Remettre les morts et les vivants ensemble à la bonne vitesse. Un monologue. Laurent Poitrenaux. Seul. Ou presque. En lévitation. Corps enfermé dans cercle de lumière. Esprit ailleurs/ Loin. Son diffusé de toutes parts – à droite – à gauche – au fond – premier balcon. Spectateur sonné. Sous le charme. Visions. Incarnation. Réincarnation. Une boucle. Une boucle. Voix. Sons. Images. Visions. Voix. Sons. Images. Visions. Voix. Sons. Images. Visions. Voix. Une boucle. Une boucle. Aller. Aller. S’enfermer. S’envoler. Une boucle. Voix. Sons. Images. Visions. Mécanique. Travail titanesque. Magique: Cadiot. Magique: Lagarde. Magique: Poitrenaux. Boucle. Des bouts de vrai. Des bouts de faux. Portrait déformé.

Bazar / Vestiges / Charges / Décharges / Bibliothèque de souvenirs / Bibliothèque sonore / Une barcasse / Une toute petite barcasse / Stop / Stop / Chut…

Comme une vision. Ça apparaît. Ça disparaît. Seul. Ou non. Parfois. Plusieurs sur le plateau. Qui se dérobe. Qui manifeste. Lent. Puis. Accélération de la respiration, de la virgule. J’ai des fissures dans les yeux.

Ich mache mir eine kleine Erleichterung / Ich /mache / mir / eine / kleine / Erleichterung / Ich mache mir eine kleine Erleichterung

Et puis un ultime plongeon. Mage emporté. Homme ordinaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s