3. Mage 3: Rêver


Théâtre des Ateliers (Lyon) – 15 Mars 2011

Sixième rang – au centre

Troisième représentation. Changement de lieu. Un Théâtre plus intimiste : les Ateliers. Quelles conséquences sur la mise en scène, sur le jeu, sur le spectateur ? Se plonger dans la rivière – encore – ne pas lutter et tenter une nouvelle approche.

Aller.

Fermons-les yeux.

Une femme au milieu de l’eau. Sharon. Immobile… Compression / Décompression. Juste une forme au milieu de l’eau.

Le point fixe.

« On ne distingue plus les instruments, mais une voix qui insiste : Je monte, je descends, je reviens, je recommence, je me boucle, je disparais, j’augmente, je me répète [1]».

[Mal à la tête. Mal aux yeux.] Le texte rend le spectateur conscient, peut-être ultra-conscient de son être, de sa condition, de son état et peut-être de son devenir. Il remet les éléments à la bonne vitesse, la vie à la bonne vitesse. Mais qui est ce mage ? Un voyageur ? Un visionnaire ? Un artiste ? Qui ? Le Mage avance,  puis s’arrête. Il se transforme, mute. De l’immobilité naît le mouvement, l’imagination. A chaque spectateur, son mage, sa compréhension. La connaissance du texte et de la mise en scène ne semble pas conditionner le spectateur. Redécouverte ascensionnelle. Le cerveau se laisse emporter et dérive dans les affres de la rêverie. Rêver,  c’est peut-être ça le terme à retenir ce soir. Rêver. Ne pas oublier ces petites choses qui font que le cœur palpite. Croire aux possibles pour que ça existe, pour que ça agisse. Il se passe quelque chose. Difficile de définir cette chose-là, mais ça transperce. Les images hantent. Pièce extraordinaire. Une sorte de parabole de la littérature. Le spectacle a évolué. Laurent Poitrenaux joue sur un plateau incliné. Le regard s’est porté – cette nuit – sur l’observation du corps, du visage, des mains. Précision. Sortir avec un nouveau souffle. Des images incrustées dans les cornées. Ces mots se collent à la peau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s