Antigone / Femme(s)


Mouawad / Cantat / Théâtre / Musique / Expulsent une Antigone à la peau marquée, colorée. Sang, Terre, Cendres. La détermination. La filiation. Origines. Chaire meurtrie et déposée là sur le plateau. Le plateau est épuré. Cintres rappelant la scène rock, le concert brut. Au centre. Voiles. S’échappent une lumière rouge. La couleur est très importante dans l’esthétique du metteur en scène. Aime la répandre. La projeter. La libérer. Derrière elle. Le symbole. La peinture. Je me souviens de Seuls. Pièce aimée. Entièrement envoûtée, liée au texte, à la voix, à la fable.

// Sortir avec le rock de Cantat dans les oreilles, la voix de Brigitte Fontaine aussi, leurs Vergers. Ma musique. Magnifique. J’ai pensé au Lulu mis en scène par Robert Wilson au Berliner Ensemble. La musique était très présente. Les chansons de Lou Reed insufflaient de l’énergie et de la poésie à la pîèce de Wedekind. Une performance!!!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s