Le Danolasch au Forum des langues


© Mariette Navarro

Langue (définition du Larousse): Système de signes vocaux, éventuellement graphiques, propre à une communauté d’individus, qui l’utilisent pour s’exprimer et communiquer entre eux.

Danolasch: Tentative artistique. Système de signes vocaux, graphiques et visuels, propre à une communauté d’individus, qui l’utilisent pour s’exprimer, écrire, créer et communiquer entre eux.

Le Forum des langues. La possibilité. La découverte. La liberté. Dans le sac, le carnet noir, des crayons, des livres… Bernard Heidsieck, Kurt Schwitters… Représenter une langue imaginaire: le Danolasch… Un stand. Le 15. Numéro sur carton épais. Après une courte installation puisqu’il n’y a pas grand chose à faire… Pas pensé à la nappe rouge. Pas pensé aux cartes de visite, aux fascicules, aux spécialités… Puisqu’il n’y a pas de prise électrique et que – par conséquent – le poste ne marche pas. J’ai tout le temps de regarder, de saluer quelques proches ici ou là… Les feuilles s’envolent et les lettres rouges et noires s’inscrivent dans le paysage polyphonique.

Forum des Langues 2012
© Emile Zeizig

Le danolasch. Une langue née de la pratique poétique: une recherche sonore et visuelle. Qui puise peut-être son origine dans le lettrisme… parfois dadaïste. Une exception cependant, le Danolasch ne repose pas – contrairement à l’école d’Isodore Isou – sur une proscription du langage. En effet, « le lettrisme proclame la destruction de la poésie à mot au profit d’une esthétique basée sur la lettre et le signe. »(site officiel du lettrisme). Cette langue imaginaire  se construit autour de trois principes: le sens, la forme et la couleur (celle-ci détermine une émotion, elle la renforce). Certains mots sont faits pour être lus, d’autres pour être dits. L’expérience est essentiellement poétique, il est possible que cela ne nous mène nulle part. Mais le dispositif est intéressant. Recherche pas strates. On perçoit les limites lorsque l’on confronte le matériau, lorsqu’on le soumet à la critique, à la réaction en chaînes. Il faut soit abandonner, soit poursuivre et renforcer la structure langagière. Mais le danolasch est peut-être de ces langues aphones et secrètes. Un microcosme langagier. Nous sommes bien loin des préoccupations de l’esperanto

Il s’agit aujourd’hui de présenter le projet, de récolter des mots nouveaux et enfin d’obtenir un drapeau. « Lawach-mej uni rappdrop… » Cette « récolte » sera exploiter ultérieurement afin d’écrire des textes et de développer un lexique. Les questions sont multiples. Certains s’arrêtent et se prêtent volontiers au jeu. La démarche semble plaire même si la critique n’est pas loin…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s