Un max’ de poésie


Envie de changer d’air et de prendre la tangente. Direction Saint-Maximin la Sainte-Baume pour rendre visite à Nina Kibuanda, invité au Festival Un Max de poésie. En plein coeur. De très belles rencontres. Sous le soleil…  Des envies de lecture et de mots. Si vous ne connaissez pas encore, je vous conseille le site des éditions Plaine Page où vous pourrez – certainement – trouver votre bonheur. Pour ma part, je suis repartie avec:

  • Baisers de ma solitude, de Nina Kibuanda et Bruno Vieillescazes
  • Clando mais classé, disque de Nina Kibuanda
  • Blanc et Bleu à lames, de Claudie Lenzi (Fidel Anthelme X; collection « La Petite Motesta »)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s