Sur les traces de… Nina Kibuanda


« Nina KIBUANDA, originaire de Kinshasa, est un artiste en ébullition : Metteur en scène, comédien, slameur. Passionné des mots, il les partage avec son public lors de festivals et de démos, de Nantes à Paris, de Berlin à Durban… Son 1er recueil de Poésie-Slam « L’Envie d’Ecrire » co-écrit avec Bruno VIEILLESCAZES est paru en octobre 2010 chez Clac ! Clac ! Clac ! Editions. Cherchant toujours à insuffler de nouvelles couleurs à son art, il collabore déjà sur scène avec de talentueux musiciens, Ben BRIDGEN et DJ B.LOO, avec qui il prépare son 1er album prévu courant 2011. » (page officielle de Nina Kibuanda)

Toi ohhh guide, de Nina Kibuanda

Toi ohhh guide

Gardien de ma liberté
Je cherche la fusion
Nécessité de cohésion
Mais la négation n’est jamais loin

Ohhh grand guide me guette
Senseur de ma liberté
Surveille mes faits et gestes
Rit de ma tristesse
Lorsque je suis en doute
Et que s’écroule mes fondations

PPPPPPPP Paix
Pourquoi ne me laisses-tu pas en paix

Il me faut concrétiser mes rêves
Besoin de respirer
Besoin d’espace car mon coeur est vaste

Nous sommes tous pareil
Moi, L’autre, Lui, Moi, Elle

Pourquoi se battre contre le vent ?

Perdre son énergie tout le temps
Envie de vie
Tout est psychologie
Donc
Envie de pédagogie
Développer une stratégie

Valoriser l’être
Qu’enfin il se libère
Pour pouvoir exprimer la vie

Fils ainé de Sanghor
Fils basané de Ferré
J’ai ouvert la case
Je ne suis esclave de personne
Na longola ba chaines na ngai
Plus de barrière
Na Longola ba chaines na ngai
Alors je libère mes maux
Qu’ils fusent
S’envolent et partent loin de moi

Mon passé
Ne plus y songer
Jamais regretter ce qui fut
Jamais,
Jamais,
Ne pas regarder derrière moi
Mais plutôt fuir ce qui me tue

Solitude
Coeur qui saigne
Mensonge
Guerre d’esprit
Tristesse
Sang qui coule à l’intérieur
mais à l’envers
Toujours,
Toujours s’accrocher
Faire face de l’extérieur

Méditer
la lutte est longue
Le combat invisible
armé de cordes sensibles

Alors il me faut
Méditer
Encore et encore
Protéger mon sort
Qu’importe la méthode
Drukpa ou Soka Gakkai
Profiter de la vie
Des ondes positives
Faire confiance à mon moi profond

Me satisfaire de peu
Savourer mes doutes
M’isoler des haineux
Me dire
Je suis, Oui !
Mais pas comme eux

Fucha d’être ainsi
Fucha de la vie

L’espoir est ma force
Demain
Regarder vers la colline
Marcher, Marcher, Marcher
Y parvenir (Fierté d’être allé jusqu’au bout)
Gouter l’instant
Se ressourcer
Respirer
Attendre

Grand
Besoin d’évasion

Encore un instant
Attendre

Porter mon regard vers le bas
Pour ne pas oublier d’où je viens

Puis descendre en prenant mon temps
Marcher,
Marcher,
Marcher
Descendre plus bas
Là où,
Ohhh !!! Grand gardien
Ne sera pas

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s