Quinze recueils…


Et si vous deviez choisir quinze recueils… Quinze recueils qu’il faudrait absolument lire… Quels seraient-ils? Je vous propose ici d’augmenter l’article avec vos propositions. J’attends donc vos propositions. N’hésitez pas à réagir.

Cédric L. : Paul Celan : Strette – René Char : Les feuillets d’Hypnos – André Du Bouchet : Le moteur blanc – Jacques Dupin : Le grésil – Lorand Gaspar : Le quatrième état de la matière – Roberto Juarroz : Quatorzième poésie verticale – Gherasim Luca : Héros-limite – Stéphane Mallarmé : Un coup de dé n’abolira jamais le hasard – Francis Ponge : Le parti pris des choses – Pierre Reverdy : Sable mouvant – Rainer Maria Rilke : Les élégies de Duino – Arthur Rimbaud : Une saison en enfer   « Il suffit de penser au jour final, à la pensée finale, à la chute finale, au poème final. Et d’essayer ensuite l’article de ne plus penser. » R. Juarroz

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Je n’en ai pas 15 mais je peux nommer ceux-ci : Le fablier de Val, Histoires de fables et Drôles de fables (3 fabliers en vers) de Patrick Chadeyras-Hean; Les Temps Modernes, de David Claude (Fables en vers); les poèmes saturniens et Romances sans paroles de Verlaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s