Voix Vives / Paroles gravées (jour 5)


Remerciements à Juliette, à Annie et aux participants

Près de la place du Pouffre (Place du Livre), sur le trottoir ombragé de la rue Ribot, l’association Autour de la gravure dirigée par Annie Mahé-Gibert anime chaque jour, en collaboration avec l’association Concer’thau un atelier d’écriture et de gravure. Cette mise en commun, spécialement pour le Festival, de deux initiatives associatives s’intitule Paroles gravées.

J’ai rendez-vous ce matin avec Juliette Mézenc à la terrasse du café. Faire connaissance. Moment précieux. Juliette m’explique le déroulement de l’atelier qu’elle co-anime avec Annie. J’ai hâte.

Il fait beau ce matin. Un temps. Le café coule dans la gorge. Bonne humeur.

L’endroit se trouve dans une petite rue non loin de la Place du Pouffre. Une porte avec des carreaux. Un intérieur qui appelle à entrer. Des pots. Des outils. Du bois suspendu. Une autre salle dans le fond sous une voûte. Une grande table de travail. Armand Dupuy est assis. Il est venu reprendre le texte du livre pauvre qu’il a confectionné la veille (ou l’avant-veille). Il semble appliqué, imperturbable. Le groupe est installé, dehors, sur la terrasse. Autour de la grande table. Juliette rappelle les grandes lignes de l’atelier qui se fera en trois temps: discussion/rencontre ; atelier d’écriture ; atelier de gravure ( à partir du texte écrit préalablement). La discussion commence autour de Papier-Carbone (dont j’ai lu deux textes: Une Conne à principes et …). Armand est là. Quelques questions autour de la mise en page, des respirations, de la ponctuation. Juliette donne ensuite une contrainte d’écriture. Les participants peuvent rester autour de la table ou s’isoler. Le travail gravite autour du « Je est… » . Quelques minutes se passent pendant lesquelles les échanges se poursuivent. Explications plus précises d’Annie concernant son travail, sa pratique. C’est fascinant. Nous nous installons de nouveau autour de la table. Les participants (il faudrait trouver un autre mot, plus joli…) lisent leurs textes. Je suis impressionnée, cueillie (notamment pas un texte). L’œil est mouillé. C’est fort, très fort. Décharge émotionnelle. Le groupe rentre dans l’atelier pour fabriquer la matrice. J’écoute attentivement. Le regard se porte sur les « peintures » (ce n’est pas le bon mot je crois). Nous apprenons quelques expressions: …

Je m’assois dehors. J’aimerais écrire le mot folie, pour qu’il s’incruste dans la page. Je ne sais pas si je vais y parvenir. Je ne suis pas franchement manuelle… même si j’aime beaucoup ces moments. Se détendre. Faire quelque chose de ses mains. Créer. Ecrire autrement. Sur un fil d’émotions… Tout se bouscule. A fleur de pot. Passer ensuite à la mise en page. Je n’avais pas pensé à mettre les lettres à l’envers… Heureusement qu’il suffit de les retourner… Ce petit détail (logique) m’avait totalement échappé!!! Du monde dans le dos. Se retourner. Des proches sur le pas de la porte. Émotions! Les yeux sont noyés. Cœur bondissant. Reprendre ses esprits en écoutant les conseils et en se laissant guider.

J’ai beaucoup aimé ce moment. Une expérience qu’il faudra réitérer. C’était passionnant!!!! Une excellente ambiance: dans la détente et la bienveillance. Un moment de douceur que l’on garde précieusement dans un coin de la tête.

Livre numérique Poreuse Vous trouverez certains livres de Juliette Mézenc sur le site publie.net: http://librairie.publie.net/fr/list/auteur-13937-juliette-mezenc/page/1/date

Les poètes invités sur l’atelier: Armand Dupuy, Patrick Laupin, Jean-Luc Parant; Abderrahim El Khassar;  Hamid Tibouchi; Viviane Ciampi; Lambert Schlechter;

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s