Voix Vives / Pot de fleurs (jour 6)


Embuée ce matin. Les choses tombent toutes seules. Elles ont toutes décidé de tomber toutes seules. Les aider à peine. Penser que le cerveau est réveillé. Prendre le petit déjeuner. En mode automatique. Se dépêcher. Le rendez-vous se rapproche. Il n’y a pas de temps à perdre. Attraper les affaires. Sortir. Faire quelques mètres et s’apercevoir que l’on a oublié le sac, le badge, les textes. Faire demi-tour. Ouvrir la porte. Monter à l’étage. Un sac dans une main. Avancer doucement.  Et puis entendre quelque chose. Se fracasser. Sur le parquet. Un pot de fleurs. Il y avait des pots de fleurs sur les marches. Manque de vigilance, de réflexes. Le cactus est par terre. De l’eau et de la terre. Se répandent. Grommeler intérieurement puis extérieurement. Paniquer (un peu). Chercher de quoi éponger. Rien. Il n’y a rien. Chercher une solution. Faire l’inventaire de ce qui pourrait servir: kleenex; gant de toilettes, PQ… serviette de plage… Après quelques hésitations, la dernière solution semble idéale. Jamais vous n’auriez pensé utiliser votre serviette colorée pour éponger de la terre et de l’eau. Système D.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s