Lecture: Le café poétique


C’était hier soir. Mardi. Au café poétique. Voici une partie des textes lus lors de la soirée:

  • hanus-hachenbergOlivier CadioUn Mage en été (pages 106-107) EXTRAIT: « Je suis au bord des larmes. J’attrape un énorme poisson. Flambeau. Ecailles vertes dans l’eau noire. Je pêche dans mes catacombes. Larmes »
  • Brigitte Fontaine, Le Bon peuple du sang « Méphisto »  EXTRAIT: « MEPHISTO, MON AMOUR (…) Fais en sorte que mon corps grêle soit couvert de baisers d’amour, que mes sombres yeux qui ne savent que lancer des regards de bête s’illuminent d’amour … »
  • Lilian GiraudonLe Garçon cousu (page 19)
  • Olympe de Gouges « Femme, réveille-toi »
  • Hanus HachenburgOn a besoin d’un fantôme : « La vie et la mort » et « Croyance en rien »  EXTRAIT (non respect de la forme originelle du poème)  » Je suis seul Je rêvais des rêves illusoires Je suis seul les abris s’effondrent au loin Je suis seul Des nuages noirs d’effroi passent Je suis seul Nous sommes justes des épaves sur les vagues… »
  • Gaston Miron: L’homme rapaillé « La marche à l’amour » EXTRAIT: « tu viendras ensoleillée d’existence La bouche envahie par la fraîcheur des herbes Le corps mûri par les jardins oubliés… »
  • Arthur Rimbaud, « Les Assis »

J’ai lu également quelques textes de Papier-Carbone (aux éditions Gros textes); No Wonderland (aux éditions Plaine Page) et quelques inédits

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s